Écrire est se faire face à soi même, et à lui seul

https://www.livenguide.com/status/2604-le-trung-tinh.html#status-2604

Écrire est se faire face à soi même, et à lui seul. Surtout quand on écrit en français au milieu des gens qui ne sont pas ou au moins pas près d’être tous francophones. Et en plus sur un site comme Livenguide où le nombre d’utilisateurs reste encore limité. Dans ce cas l’écrit est comme se faire face à le mur.
Et c’est pourtant qui donne à ce plaisir d’écrire un certain caractère de joie douloureuse et étrange que ne peuvent que contester des écrivains les plus solitaires et les plus voués à l’écrit pour…rien. Pour ceux ci, l’écrit est une symptôme d’égoïsme à l’extrême.
Pourtant au milieu de la nuit cet égoïste s’appelant écrivain peut se faire réveiller par une certaine notification de réaction de quelqu’un ou quelqu’une de très loins sur ce qu’il écrit. Ça peut être un like ou un commentaire qui brille la nuit comme une étoile au mur, surtout quand c’est un commentaire en français. Le contentement est comme une sourire légère aux lèvres de celui qui revient à un sommeil rêvant.
Paradoxal

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s